in

5 raisons pour lesquelles vous devriez lire My Hero Academia : Vigilantes

lire My Hero Academia : Vigilantes

5 raisons pour lesquelles vous devriez lire My Hero Academia : Vigilantes

Le manga de My Hero Academia est actuellement dans son dernier arc, approchant rapidement de la fin de l’une des franchises les plus réussies de Shonen Jump. Si vous êtes à la recherche de contenu pour combler ce vide, nous vous conseillons vivement la série spinoff My Hero Academia : Vigilantes ! Écrite par Hideyuki Furuhashi, illustré par Betten Court et avec la contribution de Kohei Horikoshi, ce préquel se concentre sur un groupe de bonnes âmes sans licence qui nettoient les crimes laissés par les Héros-Pros.

La série mérite désespérément plus d’amour, alors voici 5 raisons pour lesquelles vous devriez lire My Hero Academia : Vigilantes !

1) Une nouvelle perspective sur l’univers de My Hero Academia

L’histoire principale de My Hero Academia explique en détail comment l’existence des Alters affecte tous les aspects de la vie quotidienne et de la société en général. Cependant, nous sommes largement limités à la perspective de Deku, et certaines questions importantes restent sans réponse. Si vous avez un Alter puissant mais pas de licence de héros, êtes-vous censé laisser ce talent se perdre ? Comment la prolifération de la drogue Trigger (Déclencheur) a-t-elle affecté le reste du pays ? Qu’est-il arrivé à ces autres enfants que All For One a essayé de transformer en ses successeurs ? Et à quoi ressemble la vie d’un citoyen normal de ce monde fou ? Si vous êtes un connaisseur de la construction du monde, vous adorerez la nouvelle perspective que Vigilantes ajoute au mélange.

2) De nouveaux personnages fascinants aux motivations uniques

Mais cette série n’est pas seulement un addendum à l’histoire de Deku. Les trois personnages principaux – Koichi Haimawari, Pop Step et Knuckle Duster – sont tous fascinants à leur manière et entretiennent des relations complexes les uns avec les autres. Koichi veut simplement faire de sa communauté un endroit plus sûr, Pop veut devenir une idole célèbre, et Knuckle Duster est plutôt du genre Batman sombre avec un passé mystérieux. Les problèmes auxquels ils sont confrontés sont généralement à plus petite échelle que ceux que nous avons l’habitude de voir, mais c’est ce qui les rend intrigants et attachants. Et le fait qu’ils aient si peu de ressources pour travailler et qu’ils agissent contre la loi la plupart du temps donne un sentiment de tension à chaque arc. Sans All Might et le Lycée Yuei pour les soutenir, ces héros doivent tracer leur propre chemin vers la victoire.

3) Histoire détaillée pour les personnages existants

Avez-vous déjà voulu savoir comment était Ingenium à sa jeunesse ? Ou comment était Mirko à l’adolescence ? Et comment All Might a réussi à garder son identité secrète pendant si longtemps ? Vigilantes regorge d’informations sur les personnages existants, soit dans des flashbacks, soit dans le cadre de la narration proprement dite. C’est également le seul endroit où l’on peut trouver l’histoire complète d’Oboro Shirakumo (l’ancien ami d’Aizawa et de Present Mic), ainsi que l’origine de la drogue Trigger, qui améliore les Alters. Horikoshi a travaillé en étroite collaboration avec Furuhashi et Betten Court pour étoffer ces concepts, et tout ce qui figure dans Vigilantes est conforme à la trame principale. Nous espérons qu’il leur rendra la pareille en incluant Koichi et sa bande dans My Hero Academia !

4) L’art magnifique de Betten Court

Le graphisme emblématique de Kohei Horikoshi est l’un des principaux arguments de vente du manga, notamment avec ses proportions exagérées et ses lignes esquissées dans les scènes d’action. Cependant, si vous recherchez une esthétique plus épurée, le style artistique de Betten Court est peut-être encore meilleur. Il n’est pas très différent au premier coup d’œil, mais plus on lit Vigilantes, plus on se rend compte de la beauté de son travail. Il est très doué pour les costumes détaillés, les expressions faciales subtiles et les couleurs de bon goût. De plus, Koichi possède la même qualité que Mob de Mob Psycho 100, celle de ressembler à la fois à un héros et à un PNJ quelconque, ce qui n’est pas une mince affaire. Jetez-y un coup d’œil par vous-même et voyez quel style vous préférez !

5) Une histoire complète et bien racontée

L’une des meilleures choses à propos du manga My Hero Academia : Vigilantes est qu’il est complet : il a commencé en septembre 2016 et s’est terminé en mai de cette année. Vous pouvez le lire en entier au rythme qui vous convient, et cela vaut la peine de rester jusqu’à la fin. Nous n’allons évidemment pas spoiler, mais il se termine de manière très satisfaisante. Et si l’écriture de Furuhashi est un peu plus lente que celle de la série principale, elle convient parfaitement à ce genre d’histoire plus intime. Vigilantes est disponible chez l’éditeur Ki-oon, alors si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à vous renseigner.

Écrit par Johan

Je suis fasciné par la fiction depuis que j'ai vu Digimon et lu Harry Potter quand j'étais enfant. Depuis, j'ai vu plusieurs de films et d'anime, lu plusieurs centaines de livres et de bandes dessinées, et joué à plusieurs centaines de jeux de tout genre.